Les differents types de mirages

Les mirages inferieurs

Le mirage inferieur est également appelé mirage chaud car c’est un phénomène qui se produit lorsque les rayons lumineux chauffent fortement le sol et donc réchauffe également l’air qui se trouve autour. Ceci se produit principalement dans les déserts et routes exposés au soleil. A ce moment-là, une couche d’air très mince se forme et sa température diminue lorsque l’on s’éloigne du sol : on dit que le gradient thermique est négatif.  L’indice de réfraction augmente au fur et à mesure que l’on s’éloigne du sol. Grâce à cela les rayons se courbent vers le haut plus précisément vers les couches d’indices plus élevés.

mirage-i.jpg

Lorsqu’un objet diffuse de la lumière, les rayons sont donc très courber au niveau du sol, ils sont alors réfléchis. C’est ce que l’on appelle la réflexion totale. Ainsi l’œil va recevoir certains rayons, cependant l’œil humain ayant pour habitude d’observer des objets dans un milieu homogène, où les rayons se propagent en ligne droite, alors ces rayons semblent provenir du sol. On a ainsi l’impression qu’ils s’y sont réfléchis. Dans la nature, le phénomène le plus courant de réflexion est lié à une couche d’eau qui joue le rôle de miroir. L’image apparaît en dessous de l’objet réel d’où le nom de mirage inférieur.

On observe aussi très souvent un phénomène d'inversion de l'image : comme les rayons situés en haut de l'objet sont moins inclinés par rapport au gradient que les rayons du bas, ils subissent une réflexion totale plus basse et seront donc perçus en-dessous des rayons du bas de l'objet.

Les mirages supérieurs

Le mirage supérieur est également appelé mirage froid, cela provient au contraire lorsque l’air situé proche du sol est plus froid qu’en hauteur. C’est l’inverse du mirage chaud. Au contact de l’océan ou de la banquise, une couche d’air froid se forme, ce qui crée une élévation des températures en altitude, la température sera plus élevée que celle au contact du sol. Le mirage se produit à ce moment-là : au loin, on ne voit plus une étendue d’eau avec par exemple des îles, mais bien les objets qui flottent.

mirage-superieur.jpg

Cette raison permet de justifier le fait que l’observateur voit l’image de l’objet au-dessus de sa position réelle. Ceci s’explique aussi par le fait que notre œil prolonge la direction d’arrivée des rayons. C’est l’origine du nom de « mirages supérieurs ».

Grâce aux mirages supérieurs des objets qui devraient nous être invisibles nous apparaissent. En effet, la terre étant courbé, nous ne pouvons percevoir qu’une partie de celle-ci limitée par la ligne d’horizon. Par exemple, à l’équinoxe, une journée est partagée en deux, 12 heures de jour et 12 heures de nuit. Grâce à ce type de mirages, on récupère 4 min de jour en plus, 2 minutes au lever du soleil et 2 minutes à son coucher. Cependant ce phénomène n’intervient pas que sur le soleil, mais aussi sur notre vision des étoiles. Certains marins peuvent apercevoir le port plusieurs jours avant leur arrivée. On peut donc dire que les mirages supérieurs sont assez fréquents dans notre quotidien.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site